Phototrend : interview avec Escourbiac l’imprimeur

Alain Escourbiac et John Briens, Escourbiac l'imprimeur, rue Marcadet, Paris 18èmeAlain Escourbiac et John Briens, Escourbiac l’imprimeur, rue Marcadet, Paris 18ème

 

 

Phototrend, média dédié à la photo, a publié le 26 mai dernier un long interview de John Briens, conseiller commercial chez Escourbiac l’Imprimeur. Cet interview abondamment illustré a été réalisé par Laurène Becquart dans les bureaux parisiens de l’imprimeur, 258 rue Marcadet, Paris 18ème.

John présente longuement la philosophie de la maison, “un imprimeur qui va au-delà de son pur rôle d’impression“, et son métier d’artisan-industriel. Il rappelle que si l’imprimerie est surtout réputée sur le marché du beau livre et livre photo, elle occupe également une grande partie de son activité à l’objet de communication.

Article Phototrend, interview avec escourbiac, imprimerie de aute qualité et spécialiste du beau livre et livre photoBlousons Noirs, au milieu d’autres beaux livres photo

 

Une partie conséquente de l’interview est consacrée à la hausse de l’auto-édition chez les photographes, et à la qualité de l’accompagnement de l’imprimeur durant toute la durée d’un projet d’auto-édition, du premier rendez-vous au calage de l’impression effectué à l’unité de production de Graulhet, dans le sud-ouest de la France.

Quelques exemples remarquables d’auto-édition sont ainsi présentés, “So Small” de Thomas Chauvin, “Joe’s Road” de Théo Gosselin et Maud Chalard ou “Voyage en zone rouge, l’histoire Honda type R” de Lionel Lucas, auxquels nous pourrions rajouter le “Roma” de Jacques Quecq d’Henripret, visible sur la photo du dessus.

 

Article Phototrend, interview avec escourbiac, imprimerie de aute qualité et spécialiste du beau livre et livre photo

Article Phototrend, interview avec escourbiac, imprimerie de aute qualité et spécialiste du beau livre et livre photo

Mon père avait la même, Jacques Boguel

Le travail de conseil et d’accompagnement au crowdfunding est tout aussi mis en valeur, en rappelant la première campagne de financement participatif réalisée auprès de Jacques Boguel sur la plateforme Ulule pour l’auto-édition de son premier livre “Mon père avait la même“. Cette volonté d’accompagnement global de l’artiste dans la réalisation de son œuvre sera bientôt parachevée par la mise en ligne d’un site de diffusion de livres auto-édités et imprimés par Escourbiac l’imprimeur.

Article Phototrend, interview avec escourbiac, imprimerie de aute qualité et spécialiste du beau livre et livre photo

Article Phototrend, interview avec escourbiac, imprimerie de aute qualité et spécialiste du beau livre et livre photoBlousons Noirs, Yan Morvan, édité par La manufacture de livres

Le travail réalisé sur Blousons Noirs, le dernier livre du photographe Yan Morvan est significatif à plusieurs titres. Au titre de la qualité de l’impression du beau livre en noir et blanc pour laquelle Escourbiac n’utilise que la bichromie ou la trichromie, usage assez rare aujourd’hui  ; et également au titre de la qualité du façonnage. Blousons Noirs est aussi la première expérience pour l’imprimeur de conseil en financement participatif avec un éditeur, La manufacture de livres.

Netalinea est heureux de voir ainsi mis en avant le travail d’Escourbiac, imprimerie de haute qualité et spécialiste du beau livre et livre photo, et par la même occasion ses propres prestations de conseil et d’accompagnement en crowdfunding exercées en partenariat étroit avec l’imprimeur.

 



Les commentaires sont fermés.